MENU

Saint-Paul :

Les filets anti-requins cibles de "sabotage"


Posté par
Tandis que l'entreprise Seanergy procédait à la réparation des filets anti-requins du littoral Ouest, une photo, publiée sur Facebook, témoigne du dispositif qui visiblement, aurait été "saboté". Des mailles du filet sont en effet visiblement "coupées", comme le montre l'image publiée par Patrick Florès, adjoint au maire de Saint-Paul, en charge des filets de protection. L'élu ne cache pas sa colère et met en garde les auteurs présumés des faits (Photo : Facebook)
Tandis que l'entreprise Seanergy procédait à la réparation des filets anti-requins du littoral Ouest, une photo, publiée sur Facebook, témoigne du dispositif qui visiblement, aurait été "saboté". Des mailles du filet sont en effet visiblement "coupées", comme le montre l'image publiée par Patrick Florès, adjoint au maire de Saint-Paul, en charge des filets de protection. L'élu ne cache pas sa colère et met en garde les auteurs présumés des faits (Photo : Facebook)

Les mailles du filet, coupées de cette façon ont été constatées "souvent depuis un an", selon la publication de Patrick Florès. L'entreprise Seanergy et la cellule nautique de Saint-Paul procédaient à des observations régulières, ainsi qu'aux réparations du filet endommagé depuis la dernière attaque de requin, le 27 août dernier, en vue "d'une réouverture la semaine prochaine".

Dans le même temps, la photo a été reprise par le collectif IrreverSEAbles, qui défend le droit à l'océan. Dans sa publication, ce dernier ne peut "croire qu'une houle de moins de 2M ait pu couper net le filet en sa hauteur", parle de "sabotage" du dispositif et annonce qu'"une plainte a été déposée".

 

De son côté, Jean-Bernard Galvès, porte-parole d'un collectif d'associations environnementales, "condamne avec la plus extrême vigueur l'acte présumé de sabotage des filets de Boucan, si il devait être démontré".

"Nous rappelons que nous soutenons totalement le principe des filets non maillants  de Boucan qui sont conçus non pas pour attraper des requins et autres animaux mais pour sécuriser un espace d'activités humaines en formant une barrière. Les seuls qui aient intérêt à jeter le discrédit sur ce filets, voire à les saboter,  sont les tenants d'une pêche intensive et fort bien rémunérée du requin qu'ils veulent introduire jusque dans la réserve" écrit le responsable du groud'associations - ASPAS, Fondation Brigitte Bardot, Longitude 181, Requin Intégration, Sauvegarde des requins, Sea Shepherd ,Tendua, Vague.
 
www.ipreunion.com
   

4 Commentaire(s)

Dave, Posté
si ce mr galves parle comme sa,c'est qu'il se sens coupable
Dave, Posté
si ce mr galves parle comme sa,c'est qu'il se sens coupable
Caro, Posté
Je viens de lire à l'instant des déclarations de Mr Galves, sur la page FB de "contre la pêche des requins à la Reunion" où il accuse les pêcheurs et où il dit que le dernier accident " a été une aubaine pour eux" comment peux-t-on ainsi accuser de la sorte et faire un communiqué officiel qui recueille l'approbation. beaucoup se posent la question..
Jose, Posté
C'est sûrement quelqu'un qui n'aime pas les surfeurs, et il ne doit pas y en manquer !