MENU

Les pilotes de ligne sont appelés à se mobiliser (actualisé à 19 heures 20) :

Air Austral : Le mouvement de grève se poursuit ce vendredi


Posté par
Les négociations n'ont toujours pas conduit à un accord chez Air Austral. Le mouvement de grève, initié par l'UNSA, menace plutôt de se durcir. Les pilotes de ligne ont été appelés à rejoindre la mobilisation, sous couvert du préavis de grève de l'UNSA. Certains affiliés à des vols moyen-courrier sont prêts à soutenir le personnel naviguant face à "la position démesurée de la direction".
Les négociations n'ont toujours pas conduit à un accord chez Air Austral. Le mouvement de grève, initié par l'UNSA, menace plutôt de se durcir. Les pilotes de ligne ont été appelés à rejoindre la mobilisation, sous couvert du préavis de grève de l'UNSA. Certains affiliés à des vols moyen-courrier sont prêts à soutenir le personnel naviguant face à "la position démesurée de la direction".

Depuis ce lundi 2 janvier 2017, Air Austral fait face à un mouvement de grève du PNC (Personnel naviguant commercial) de l’UNSA. Malgré des négociations entamées ce mardi et avortées ce mercredi, un protocole d’accord n’est pour le moment pas d’actualité. Et des soutiens affluent du côté de la CFDT et du SNPL (Syndicat National des pilotes en ligne), majoritaire chez la profession. Ce dernier a "appelé les pilotes à rejoindre le préavis de grève de l’UNSA". Vivien Rousseau, président du bureau d’Air Austral du SNPL tient néanmoins à préciser que si les pilotes pourraient entrer en grève ce vendredi, ce serait "sous couvert du préavis de l’UNSA, qui est un syndicat intercatégoriel". Les revendications des pilotes sont sensiblement "les mêmes" que celles des salariés UNSA : "Considération, dialogue social, plus d’effectif et des conditions de travail acceptables".

Si le long courrier ne devrait pas véritablement être impacté, ça pourrait être le cas du moyen courrier. "Eux volent tous les jours et peuvent être grévistes sous 48 heures" affirme Vivien Rousseau.

Du côté de la direction, une réunion de négociations a été proposée à l’UNSA, en début d’après-midi ce jeudi. Elle n'a pour autant pas permis d'aboutir sur un protocole d'accord : "L'intégralité des points a été traitée cet après-midi, avec des avances notables, mais l'UNSA reste campée sur ses positions, considérant que deux points restent encore bloquants" indique le service communication de la compagnie.

"On espère qu’on sortira du conflit, mais la compagnie prendra les mesures nécessaires pour assurer le transport de tous ses passagers" assure la compagnie aérienne, qui communique quotidiennement le programme des vols modifié. Des vols modifiés mais aussi des avantages sacrifiés en cette période de grève. Certains ont eu la surprise de ne plus pouvoir bénéficier des billets GP (Gratuité partielle), dont peuvent bénéficier employés et leurs familles. Rien de plus normal selon la compagnie aérienne : "La grève équivaut à une suspension de contrat des grévistes et qui dit suspension de contrat dit suspension des différents éléments liés au contrat de travail, dont les GP".

Le programme des vols du 6 janvier est disponible ici.

   

4 Commentaire(s)

Marina, Posté
Il y a toujours un déraillement avec L'UNA , ils sont inutile je crois , le conflit c est par eux que sa a commencer
Gaston, Posté
Au 3ème jour, le conflit était sur le point d'être résolu: la direction ayant tendu la main au personnel au sol pour discuter. Mécontent et frustré de cette avancée, l'UNSA décide de semer le trouble dans le reste de l'effectif non gréviste! Pourquoi est ce qu'ils ont cette facheuse façon de faire d'enfant gaté? Rappelons que cette grève a été déclenché par un représentant national en visite dans l'île, et que depuis on n'entend plus parler de lui! Pourquoi se cache t-il? Est ce qu'il voulait refaire la même chose qu'avec Air France?
Remi, Posté
En quelque sorte certains éléments grévistes étaient prêt à se prendre quelques jours de vacances en dehors de la Réunion, pendant ce temps les autres devraient continuer le boulot pour eux! C'est le monde à l'envers, les employés réclament des avantages au patron, mais ne sont pas d'accord pour un min. d'effort!
Gontran, Posté
L'UNSA de par son inutilité à la société rayonne! Elle divise, et sème le trouble dans une équipe qui jusqu'ici n'avait pas tout un lot de problèmes comme ils essayent de faire croire! Les conditions chez Air Austral sont intéressantes, après des améliorations il peut y en a avoir partout! Mais on est pas à plaindre