MENU

[AUDIO - VIDEO] le protocole de sortie de crise a finalement été signé (actualisé à 18h15) :

LIVE - Air Austral : la grève est terminée


Posté par
Le mouvement de grève, entamé par une partie du personnel navigant d'Air Austral depuis ce lundi 2 janvier 2017, s'est terminé aujourd'hui. Après 10 jours de rebondissements, le protocole de sortie de crise a été signé ce mercredi soir, mettant fin au conflit social.
Le mouvement de grève, entamé par une partie du personnel navigant d'Air Austral depuis ce lundi 2 janvier 2017, s'est terminé aujourd'hui. Après 10 jours de rebondissements, le protocole de sortie de crise a été signé ce mercredi soir, mettant fin au conflit social.

19h30: Le retour à la normal va être progressif. Pour l'heure, quelques vols font l'objet de modifications ce jeudi 12 janvier. Le détail du programme des vols de demain

18h15 : Le PDG s'apprête à faire les comptes pour estimer les coûts de cette grève. Le résultat net positif prévu à l'origine pour l'année "devrait être sans doute négatif" à cause du mouvement. Au début du conflit, Marie Joseph Malé estimait que, si la direction accédait à l'ensemble des revendications de l'Unsa, le coût global pour la compagnie serait de 3,5 millions d'euros. La direction n'a pas souhaité communiquer sur le coût global des mesures actées, et le texte du protocole de fin de conflit, comme souvent en cas de mouvement social, est confidentiel. Dans l'ensemble, les deux parties affirment être arrivées à un compromis, que ce soit sur l'allégement du service à bord, les plannings de travail, ou encore la titularisation de 10 CDD dans un premier temps.

18h00 : Marie Joseph Malé, PDG de la compagnie Air Austral s'exprime:

Il dit son soulagement de voir le conflit se terminer:

17h50 : Embrassades, accolades et applaudissements. A leur sortie, les délégués de l'UNSA sont accueillis chaleureusement par les grévistes rassemblés devant le siège de la compagnie. Ils étaient encore près de 160 encore en grève ce mercredi.

 

 

Pour les salariés, ces 10 jours de grève n'ont pas été sans utilité, bien au contraire. "Une prise de conscience a eu lieu. On travaille ensemble, salariés et direction", lance Marie-Noëlle Wolff, à la sortie de la rencontre.

17h39 : La direction a adressé un communiqué pour prévenir de la fin du mouvement :

"Après ces jours difficiles et un long processus de négociations, la Direction Générale d’Air Austral, se réjouit qu’un accord ait été trouvé. Le protocole de sortie de crise a été signé ce jour à 17h15. Elle souligne par ailleurs, la prise de conscience et l’attitude responsable du Syndicat dans l’intérêt général de la compagnie et de tout son personnel.

Ses premières pensées vont à ses passagers, qui ont dû subir les désagréments engendrés par cette situation exceptionnelle, malgré les efforts de la compagnie de limiter au maximum les perturbations. Elle souligne également l’investissement de tout son personnel, engagé sur toute la durée de cette crise au service de sa clientèle. L’heure est désormais au rassemblement et à la construction.

"Je suis particulièrement heureux de pouvoir annoncer la fin de cette grève et qu’une sortie respectant les intérêts de chacun ait pu enfin être possible. Je tiens avant toute chose, à remercier tous nos passagers pour leur compréhension, ainsi que tous nos partenaires qui, de près ou de loin, nous ont soutenus pendant ce moment difficile. Je veux remercier aussi les équipes d’Air Austral qui ont effectué un travail remarquable dans ces conditions si particulières. Une grève est un constat d’échec collectif. Nous devons en tirer les leçons, pour mieux travailler ensemble et aller de l’avant. Aujourd’hui, je ne veux retenir qu’une chose. Cette grève a pris fin et il est temps désormais, qu’Air Austral avec tout son personnel rassemblé, se tourne vers l’avenir. La famille Air Austral a traversé un moment difficile, mais elle a suffisamment de force en elle pour dépasser ses clivages, renforcer la confiance et avancer rassemblée autour d’un même objectif, celui de satisfaire nos passagers, nos clients" écrit de son côté Marie Joseph Malé, Président directeur général de la compagnie.

Air Austral précise le retour à la normale de son programme dès ce vendredi 13 janvier 2017. Elle rappelle qu’elle a transporté 100 % de ses passagers en limitant au maximum les perturbations sur toute la durée du mouvement de grève.

17h30 : après plusieurs heures de discussions, le protocole de sortie de crise a été signé entre les deux parties à 17h15 ce mercredi soir. La grève a donc pris fin après 10 jours de mouvement. 

 

 

 

15h45 : tandis que l'UNSA est actuellement en réunion avec la direction générale, cette dernière se dit "confiante" pour une sortie de crise ce vendredi. Hier soir, les points bloquants étaient, selon la direction, "le descriptif détaillé des procédures de service en vol en fonction des types d'appareil et de la composition des équipages".

Egalement, le principe de compensation posait problème aux grévistes : "à chaque avancée que l'on pourra effectuer, il peut en découler des coûts supplémentaires et il sera nécessaire de voir quel principe d'économie nous serons capable de mettre en place pour équilibrer la situation" explique la direction. "Il s'agit de faire attention sur la durée... Le principe s'inscrit dans la continuité des négociations annuelles obligatoires. Tous les syndicats se sont accordés à dire qu'il fallait rester raisonnable dans les demandes d'augmentations salariales notamment", en raison de la venue du low cost. 

Ces derniers points sont actuellement étudiés en réunion. 

15h00 : après une pause déjeuner, la réunion avec la direction reprend à 15h00. Les grévistes espèrent l'issue du conflit d'ici ce soir. 

13h00 : Les syndicats sortent du siège de la compagnie pour une pause déjeuner. Selon eux, les négociations seraient en bonne voie. "On ne parle plus qu de mots et de virgules" a indiqué Marie-Noëlle Wolff.

Si l'UNSA est apparue optimiste à l'issue de cette première partie, la direction rappelle qu'il reste des points bloquants. Le syndicat reviendrait sur "le principe de compensation" indique la compagnie. "Au début des négociations, on a affirmé que toute concession faite au PNC devait être compensée pour éviter les coûts supplémentaires. C'est un souci d'équité par rapport au reste des salariés" poursuit-elle. Ce qui reste un point bloquant, car la direction ne compte pas revenir sur ce principe. La réunion reprendra à 15 heures.

11h00 : La délégation syndicale a fait le point avec les grévistes avant de se rendre au rendez-vous. Ils discutent actuellement avec Dominique Dufour, Pierre Bosse et le directeur des ressources humaines.

10h29 : Une nouvelle réunion est prévue à 11 heures ce matin entre la délégation syndicale et la direction des ressources humaines.

10h18 : Le personnel gréviste est actuellement au siège de la compagnie. Une nouvelle réunion devrait être prévue avec la direction.

10h13 : Les répresentants syndicaux se disent "confiants" sur la situation. Ils devraient rencontrer la direction ce mercredi matin.

10h01 : "Normalement aujourd’hui, on devrait arriver à une conclusion... On essaye d'en finir avec cette histoire" lance Marie Noëlle Wolff, à la sortie de la préfecture. 

9h50 : La délégation syndicale a quitté la préfecture, affirmant avoir obtenu "de l'écoute". Les grévistes mettent maintenant le cap sur le siège de la compagnie, en vue de rencontrer la direction.

 

 

 

9H31 : Reçue peu après 8h30, la délégation syndicale est toujours en réunion avec le préfet.

 

 

 

9h10 : Certains passagers de la compagnie aérienne ressentent l'impact du mouvement. Si les vols sont tous maintenus, ils sont parfois reportés. Un vol à destination de Bangkok, prévu ce mercredi soir, part finalement ce jeudi matin : si l'écart dure moins de 24 heures, impossible de relier ses correspondances dans ces conditions.

8h30 : Une délégation syndicale est reçue par le préfet. Les manifestants arrivent au fur et à mesure depuis 8 heures ce matin devant la préfecture. Ils s'intallent, en plantant des drapeaux et mettant en marche la sono. Tous espèrent une médiation qui permettra de trouver une issue à ce conflit.

 

 

 

Pour rappel, une partie des PNC d'Air Austral est en grève depuis le lundi 2 janvier. Aujourd'hui signe le dixième jour de mobilisation. Ce mardi, un protocole d'accord devait être signé avec la direction mais au vu de l'absence de certains engagements, les grévistes l'ont refusé. Retrouvez toutes ces informations sur notre précédent live.

   

5 Commentaire(s)

Valérie Arast, Posté
D'accord avec Azerty , La Region et Renard.... hélas...
FS, Posté
Je devais prendre une correspondance de Bangkok vers Tokyo, avec plus de 24H de retard j'ai dû racheter un billet Bangkok-Tokyo à 1200 € car mon billet n'était pas remboursable.Je me battrai pour qu'Air Austral me rembourse cette dépense imprévue..J'avais pourtant prévu plus de 8H de battement pour pouvoir prendre mon vol de destination.
Rira bien qui rira le dernier!Je ne prendrai plus jamais Air Austral et pourtant je suis cliente fidelisée d'Air Austral!
Azerty, Posté
acheve donne le bande greviste une place bordage dans un buro climatisé zot va arrete crier
La region, Posté
La Réunion est toujours une république bananière après une rencontre avec le président de la sematra ( plus préoccupés par les primaires et les candidats locaux pour législatives voyons restons entre camarades) maintenant c'est le préfet 🍌🍌🍌🍌🍌 par contre silence radio des politiques du conseil d'administration 🍌🍌🍌🍌🍌🍌🍌🍌🍌🍌
Renard , Posté
Encore une gestion à l'emporte pièce du président de La Réunion . Dire que La Réunion a voté pour CA . Gerard Etheve doit se marrer