MENU

Christian Annette les a transmis au procureur :

Sainte-Marie : des courriers anonymes dénoncent des faits présumés de corruption


Posté par
Dans un point presse tenu ce jeudi 16 février 2016, Christian Annette a présenté, devant les journalistes un certain nombre de courriers que l'élu a reçu de manière anonyme, dénonçant "des faits relevant de des règles de l'urbanisme, de marchés publics". Estimant de "la lumière doit être faite pour vérifier si ces cas sont avérés ou non", ce dernier a saisi le procureur de la République.
Dans un point presse tenu ce jeudi 16 février 2016, Christian Annette a présenté, devant les journalistes un certain nombre de courriers que l'élu a reçu de manière anonyme, dénonçant "des faits relevant de des règles de l'urbanisme, de marchés publics". Estimant de "la lumière doit être faite pour vérifier si ces cas sont avérés ou non", ce dernier a saisi le procureur de la République.

"Je me porte comme l'interprète des auteurs de ces lettres, qui demandent que l’état la justice exercent leurs responsabilités" lance l'élu de Sainte-Marie, qui dénonce par ailleurs la mauvaise gestion de la commune, "que les Sainte-Mariens subissent tous les jours".

Par ces courriers, des faits de corruptions présumés sont rendus publics par des auteurs qui se sont déclarés auprès des récipiendaires des documents - le maire Jean-Louis Lagourgue, Christian Annette et le procureur de la République.

"Il s'agit de marchés qui auraient été attribués sans respecter les règles, avec une contre-partie... C’est ce qui est écrit dans les courriers. Moi je ne me prononce pas" souligne l'élu municipal.

Pour ce dernier, ces faits, s'ils sont avérés, "et c'est le travail de la justice", nourriraient "ce malaise qu’il y a à Sainte-Marie. La chambre régionale des comptes souligne régulièrement les déficits de notre commune, ce qui signifie l’explosion de nos impôts locaux... Il faut que des mesures soient prises" termine l'élu.

jm/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

DAN RUN, Posté
Tiens le re-voilà ce christian annette , moi je ...