MENU

Tribune libre de Raymond Lauret :

"Ce que l'Elysée (m'a) écrit..."


Posté par
Dans la réponse que j'ai reçue le 23 Janvier dernier suite à un courrier que j'avais adressé le 11 janvier à François Hollande, l'Elysée écrit que "Le Président de la République sait la responsabilité qui est la sienne à l'égard de tous ses concitoyens...
Dans la réponse que j'ai reçue le 23 Janvier dernier suite à un courrier que j'avais adressé le 11 janvier à François Hollande, l'Elysée écrit que "Le Président de la République sait la responsabilité qui est la sienne à l'égard de tous ses concitoyens...

Il a mesuré les risques d’une démarche qui ne rassemblerait pas largement autour d’elle et a décidé, dans l’intérêt supérieur du pays, de ne pas être candidat à l’élection présidentielle".

Tout est dit. Pour que la France ne soit pas exposée à certaines aventures, François Hollande, porté par le sens de l’intérêt général de la nation, a fait le choix de ne pas être candidat à sa propre succession. Le geste est à souligner.

Lorsqu’il annonce sa décision d’appeler à voter pour Emmanuel Macron, Gilbert Annette dit penser lui aussi que, pour les présidentielles, nous devons à tout prix éviter qu’il y ait un second tour où le choix se limiterait à Marine Le Pen ou François Fillon.

Ce risque existe aujourd’hui. Il est en tout cas trop grand pour que, au premier tour, l’on disperse nos suffrages sur un candidat, Benoit Hamon en l’occurrence, que les sondages donnent largement distancé. Et donc éliminé pour la phase finale.

Emmanuel Macron rassemble. Il est désigné pour être au second tour. Selon les sondages, il peut même battre alors Marine Le Pen.

Comme de nombreux autres responsables du PS en France, Gilbert Annette est dans une logique citoyenne toute simple. Une démarche courageuse prise, pour reprendre les mots de l’Elysée, "dans l’intérêt supérieur du pays". Certains pourraient bien s’en rendre compte dans pas longtemps…

Raymond Lauret

   

3 Commentaire(s)

Evnor, Posté
L'analyse objective , telle que vous le faites Monsieur, concours aussi à elever le débat politique! Le rassemblement des personnes de bonne volonté , audelà de son propre camp, au service, désintérressé ,du peuple grandit la Politique, à mon avis.
Raymond Lauret, Posté
Cher "RIPOSTE974". Vous avez choisi l'anonymat. Moi pas. Relisez mon courrier. Je fais cite l'Elysée qui écrit que , je cite, "Le Président a mesuré les risques d'une démarche qui ne rassemblerait pas largement autour (de lui) et a décidé, DANS L'INTERET SUPERIEUR DU PAYS, de ne pas être candidat...". Dés lors, doit on faire un quelconque procès à Gilbert Annette (et aux autres du PS, en France et ici) qui choisissent de soutenir Macron? Lorsque j'étais membre du PCR, j'ai ressenti de l'intérêt de travailler avec un Pierre Lagourgue, homme de droite pourtant. Cessons de nous cloisonner dans les limites de notre camp politique. Ouvrons les yeux, acceptons les autres, pas seulement pour qu'ils nous aident, mais pour que nous élargissions le camp des hommes de bonne volonté. Pour ce qui est des médias et des "officines de désinformations" comme vous dites, vous n'avez pas tort: les uns et les autres peuvent se tromper et leur vérité d'un moment peuvent ne plus l'être dans 8 semaines. C'est pourquoi, aujourd'hui, pour ce qui me concerne, je ne jurerai pas que je voterai demain pour untel. La démarche de Gilbert Annette ne mérite pas qu'on le traite de tous les noms. Saluons les membres du PS qui lui reconnaissent ce droit.
RIPOSTE974, Posté
A lire Raymond Lauret , les médias qui pré-sélectionnent les candidats et en ignorent délibérément d’autres. De nombreuses officines de désinformation (par des sondages truqués notamment) complètent ce dispositif qui vise bien davantage à extorquer le consentement du peuple français qu’il ne vise à recueillir honnêtement ses volontés.

M. Raymond Lauret , vous vous trompez , annette fait son cirque , se fout de Macron c'est son intérêt perso avant tout .

Tant qu'à Macron c'est juste une illusion des médias , les sondeurs grands perdants des élections