MENU

Saint-Pierre - Elle comparaîtra le 30 mars :

Punition filmée sur Facebook : la mère refuse de plaider coupable


Posté par
Ce 17 février 2017, la mère ayant puni son fils en direct sur Facebook devait comparaître au tribunal de Saint-Pierre. Elle a refusé de plaider coupable et s'est donc vue remettre une convocation pour le 30 mars. Les faits se sont déroulés en octobre : par le biais d'une vidéo en live, Sylvia Otello a fait la morale à son fils de 16 ans, qui avait commis un vol. Elle doit comparaître pour des faits de violence avec arme sans ITT et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne.
Ce 17 février 2017, la mère ayant puni son fils en direct sur Facebook devait comparaître au tribunal de Saint-Pierre. Elle a refusé de plaider coupable et s'est donc vue remettre une convocation pour le 30 mars. Les faits se sont déroulés en octobre : par le biais d'une vidéo en live, Sylvia Otello a fait la morale à son fils de 16 ans, qui avait commis un vol. Elle doit comparaître pour des faits de violence avec arme sans ITT et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne.

Si elle a reconnu les faits, Sylvia Otello refuse de plaider coupable. La mère de famille devait être jugée ce vendredi 17 février 2017 dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité pour des faits de violences avec arme sans ITT et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne. Derrière ce long intitulé, se cache une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux en octobre.

Par le biais d'une diffusion en direct sur Facebook, la jeune femme a puni son fils de 16 ans. Entre cris et coups de ceinture, elle lui fait la morale pendant 20 minutes avant de l'envoyer dans sa chambre. Beaucoup ont applaudi cette punition, mais le buzz a ensuite tourné au vinaigre. La maman a été placée en garde à vue. À sa sortie, des dizaines de personnes étaient venues la soutenir.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !