MENU

Après la table ronde avec la ministre de la Santé à Paris :

CHU - Le protocole de sortie de grève signé


Posté par
La table ronde avec la ministre de la Santé a été fructueuse ce mardi 14 mars 2017, à Paris : les représentants syndicaux du CHU de La Réunion ont obtenu le gel de la suppression des postes et des lits. Un protocole de sortie de grève a été signé ce mercredi à 17 heures (14 heures à Paris).
La table ronde avec la ministre de la Santé a été fructueuse ce mardi 14 mars 2017, à Paris : les représentants syndicaux du CHU de La Réunion ont obtenu le gel de la suppression des postes et des lits. Un protocole de sortie de grève a été signé ce mercredi à 17 heures (14 heures à Paris).

À l'issue de cette réunion décisive au ministère de la santé, l'intersyndicale restait prudente malgré les engagements pris par l'État et attendait la signature d'un accord écrit. C'est chose faite depuis hier : un protocole de sortie de grève a été signé avec la direction du CHU. "Les médecins avaient prévu une grève pour aujourd'hui, mais ils ont indiqué être satisfaits" indique Expédit Lock-Fat, secrétaire général CFDT Santé Sociaux.

La suppression des 250 emplois prévue pour redresser la gestion financière du CHU a donc été annulée, le temps d'un nouveau diagnostic du centre hospitalier. Une identification et évaluation des surcoûts affectant le CHU sera effectuée avant l'examen d'un plan de retour à l'équilibre par le comité interministériel en septembre. Pour rappel, l'hôpital accusait un déficit de 26 millions d'euros en 2016 et était sous le joug d'un plan d'action imposant des économies drastiques. L'Agence Régionale de Santé (ARS) avait alors évoqué des inévitables "réorientations radicales" face à cette gestion financière en chute libre.

Cette table ronde à Paris a aussi permis à l'intersyndicale de mettre en avant le CHU de La Réunion et d'y "apporter un nouveau regard". Expédit Lock-Fat s'en réjouit : "On a le sentiment d'avoir été un peu plus compris".

 

   

1 Commentaire(s)

Evnor, Posté
cette gestion constatée , par les spécialistes, ne doit mettre en aucun cas la santé des patients, les malades ne doivent en aucune maniere que se soit les boucs-émissions de cette situation !