MENU

Sa création a été actée :

La Rivière 25ème commune de l'île : c'est signé


Posté par
Le préfet de La Réunion, Dominique Sorain, a signé ce jeudi 16 mars 2027 l'arrêté faisant de la Rivière la 25ème commune de l'île. Ericka Bareigts, ministre des outre-mer, se félicite de cette création dans le communiqué que nous publions ci-après. Pour sa part, Patick Mallet
Le préfet de La Réunion, Dominique Sorain, a signé ce jeudi 16 mars 2027 l'arrêté faisant de la Rivière la 25ème commune de l'île. Ericka Bareigts, ministre des outre-mer, se félicite de cette création dans le communiqué que nous publions ci-après. Pour sa part, Patick Mallet

"L’arrêté portant création de La Rivière, 25ème commune de l’île de La Réunion, a été signé aujourd’hui. C’est la concrétisation d’un engagement du Président de la République, François Hollande" souligne la ministres des outre-mer.

"A compter de ce jour, notre île devrait compter une 25ème commune, 52 ans  après Cilaos, dernière commune créée, le 15 mars 1965, toujours par scission du territoire de Saint-Louis. Par cet acte, ce n'est pas simplement une commune qui devrait être créée mais deux et c'est surtout la volonté de la population riviéroise qui a été entendue" écrit pour sa part dans un communiqué Patrick Mallet, le maire de Saint-Louis.

Ericka Bareigts rappelle qu'elle était attachée à voir la réalisation de ce voeu de la population attendu depuis 1998 et que "le processus de création de La Rivière (a été lancé) en concertation avec les élus locaux". Ce qui fait écrire à  Patrick Mallet : "cette initiative populaire a su rassembler toutes les énergies politiques. La procédure de concrétisation est toujours en cours et notre majorité en est satisfaite. En tant que maire et l'ensemble de la majorité municipale voire se concrétiser cette création est exceptionnelle et historique.".

La ministre des outre-mer ajoute que "cet engagement se traduit aujourd’hui par un arrêté préfectoral portant création d’une nouvelle commune dénommée " La Rivière " par détachement d’une portion du territoire de la commune de Saint-Louis".

Le processus de création lancé aboutira en 2018. Le conseil municipal de Saint-Louis sera dissous et jusqu’à l’installation des nouveaux conseils municipaux, les intérêts des deux communes seront gérés par des délégations spéciales.

"Les services de l’État et la Ministre assisteront les acteurs locaux afin de garantir la pérennité des deux futures communes" termine Ericka Bareigts.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !