MENU

31 à 16 -Daniel Narcisse a superbement lancé l'équipe de France dans "son" Mondial :

[VIDÉO] Hand: les Bleus corrigent les Brésiliens pour démarrer le Mondial


Posté par
Les handballeurs français, portés par un public à l'unisson et les parades de Thierry Omeyer, ont lancé avec brio "leur" Mondial avec un succès d'ampleur contre le Brésil (31-16), mercredi à Paris. "Thierry Omeyer et Daniel Narcisse ont superbement lancé l'équipe de France dans "son" Mondial" commente lefigaro.fr.
Les handballeurs français, portés par un public à l'unisson et les parades de Thierry Omeyer, ont lancé avec brio "leur" Mondial avec un succès d'ampleur contre le Brésil (31-16), mercredi à Paris. "Thierry Omeyer et Daniel Narcisse ont superbement lancé l'équipe de France dans "son" Mondial" commente lefigaro.fr.

Sous les vivats de leur supporters et les yeux du président François Hollande, les Bleus, qui visent un sixième sacre planétaire (après 1995, 2001, 2009, 2011 et 2015), ont plié à la mi-temps (17-7) cette rencontre inaugurale du 25e Championnat du monde où les Brésiliens étaient dépassés.

 

Nikola Karabatic et sa bande ont effectué une entrée en matière parfaite aussi bien en défense qu'en attaque contre cette nation émergente du handball. Les Bleus prendront la direction de Nantes ce jeudi pour y poursuivre une phase de poules largement à leur portée.

On leur annonçait une énorme pression mais les Experts n'ont jamais failli, eux qui visent d'imiter leur prédécesseurs les "Costauds", sacré champion du monde à domicile il y a seize ans.

Thierry Omeyer, l'un des derniers rescapés de cette épopée, avec le Réunionnais Daniel Narcisse a écoeuré les Auriverde en première mi-temps (14 arrêts). Devant lui, ses partenaires ont fait le job sans devoir pour faire honneur à leur statut de nation phare du handball mondial. Les deux vieux briscards " Thierry Omeyer et Daniel Narcisse ont superbement lancé l’équipe de France dans "son" Mondial. Le premier a multiplié les arrêts lors du premier quart d’heure pour permettre aux Experts de creuser immédiatement l’écart. Le second, lui, a démontré qu’il avait encore des jambes de feu et une vision du jeu sans pareil pour servir des caviars à son pivot. Si la France a su se rendre facile ce premier match, elle le doit notamment à son tandem de vieux "grognards", qui avait bien mérité de se reposer" écrit lefigaro.fr .

En seconde mi-temps, les sélectionneurs Guillaume Gille et Didier Dinart ont pu largement faire tourner pour faire souffler les titulaires sans que la domination ne change de camp.

Cette rencontre est donc une entame parfaite pour Daniel Narcisse et sa bande qui veulent à tout prix conserver la dernière couronne en leur possession, eux qui ont perdu leur titre européen et leur médaille d'or olympique (en finale) l'an passé. C'est une question de leadership mais aussi de développement de leur discipline, située à des années-lumière du football en termes de popularité et loin derrière le rugby.

La Fédération française (FFHB) espère d'ailleurs faire de cet événement "une grande fête populaire" pour dépasser la barre des 600.000 licenciés mais aussi prouver son savoir-faire pour légitimer un peu plus la candidature de Paris pour l'organisation des JO-2024.

Prochain match: vendredi face à la modeste sélection japonaise qui aura bien du mal à rivaliser avec cette équipe de France-là. 

 

La fiche du match

Mondial-2017 messieurs, match d'ouverture (Groupe A, 1er tour)

A Paris (AccorHotels Arena): France bat Brésil 31 à 16 (mi-temps: 17-7)

• Spectateurs: 15.609

• Arbitres: MM. Lah et Sok (SLO)

• France:

Buteurs: Remili (2), Nyokas (3), Narcisse (3), N. Karabatic (3), Gérard (1), Accambray (1), Abalo (2), Sorhaindo (2), Guigou (3), L. Karabatic (1), Fabregas (1), Dipanda (3), Porte (6)

Gardiens: Omeyer (14 arrêts sur 21 tirs), Gérard (9/18)

Sélectionneurs: Didier Dinart et Guillaume Gille

• Brésil

Buteurs: Santos (1), Teixeira (3), Silva (2), Torriani (1), Candido (1), Toledo (5), Chiuffa (2), Novais (1)

Gardiens: Almeida (3 arrêts sur 17 tirs), Santos (10/21)

Sélectionneur: Washington Silva

ch/mb/www.ipreunion.com avec l'AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !