MENU

AUDIO - Le capitaine se demande comment l'animal a pu se retrouver là :

Un chien sauvé en pleine mer, à un kilomètre de la Pointe des Galets


Posté par
Miraculé. Ce jeudi 16 février, un chien âgé de 10 ans a été sauvé par un capitaine, au large de chantier de la route du littoral. Pour l'heure, impossible de savoir comment il s'est trouvé là, à lutter contre le courant. Il est actuellement soigné chez un vétérinaire au Port. L'association RPA lance un appel à témoins, pour tenter de comprendre ce qui a pu arriver l'animal, baptisé Rescue, "Sauvetage" en anglais.
Miraculé. Ce jeudi 16 février, un chien âgé de 10 ans a été sauvé par un capitaine, au large de chantier de la route du littoral. Pour l'heure, impossible de savoir comment il s'est trouvé là, à lutter contre le courant. Il est actuellement soigné chez un vétérinaire au Port. L'association RPA lance un appel à témoins, pour tenter de comprendre ce qui a pu arriver l'animal, baptisé Rescue, "Sauvetage" en anglais.

Ce jeudi, il était environ 11 heures quand le capitaine d'un bateau navigant entre le port est et le port ouest aperçoit à quelques mètres de son navire une tête noire. Très vite, il comprend qu'il s'agit d'un chien qui se débat dans l'eau pour essayer de ne pas couler. L'animal se trouve à environ un kilomètre du rivage face au Port de la Riviere des Galets. Le capitaine et son matelot, qui souhaitent garder l'anonymat, décident alors de tout faire pour sauver l'animal. Ils parviennent à le hisser sur le navire.

Baptisé Rescue, le chien, de type labrador et âgé d'environ 10 ans, porte "les stigmates d'une vie d'errance", selon Caroline Cuozzo. Pour la responsable de l'association Réunion protection animale, difficile de comprendre comment Rescue a pu se retrouver à cette distance de la côte.

Rescue aurait été signalé comme chien errant sur les réseaux sociaux. Selon le capitaine, le chien avait aussi "quelques égratignures qui laissent penser à de la maltraitance. Il devait être depuis un moment dans les rues puisqu'il était malnutri avec beaucoup de parasites. Vu l'état de fatigue du chien, cela devait faire plusieurs heures qu'il était en train d'essayer de survivre" dans l'eau.

Pour le professionnel de la mer, qui est confronté pour la première fois à ce genre de situation, "vu l'éloignement qu'il y avait avec la côte, je ne pense pas qu'il se soit fait emporter par un courant. Il n'aurait pas eu le temps d'aller aussi loin sans sombrer". Selon lui, le chien pourrait avoir été jeté en mer, peut-être "pour ce qu'on appelle la pêche aux requins".  "J'ai déjà entendu parler de cette pratique mais ça me paraissait vraiment un peu gros, et là je suis forcé de constater que c'est réel", déplore-t-il. Caroline Cuozzo ne veut pas tirer de conclusion hâtive, mais s'interroge: "que faisait un chien à un kilomètre du rivage?".

Il y a plusieurs années, la pratique qui consistait à se servir de chiens, souvent errants, comme appâts avait fait l'objet de plusieurs reportages (comme celui-ci paru dans Libération) et avait été dénoncée par plusieurs associations, dont la fondation Brigitte Bardot ou encore 30 millions d'Amis. Suite à la polémique, un arrêté interdisant cette pratique a été pris en 2005.

Rescue est sorti d'affaire

Après le sauvetage en mer, le capitaine a transporté Rescue chez un vétérinaire au Port, qui a confirmé que l'animal n'était pas identifié. Epuisé, fiévreux, déshydraté, anémié, il "devrait s'en sortir, espère Caroline Cuozzo. Il est actuellement en repos total, il n'a plus la force de se lever", mais a néanmoins pu manger et boire. 

L'association RPA lance un appel à témoin pour tenter de trouver des personnes qui pourraient reconnaître Rescue, ou livrer toute information utile.  Une collecte a également été lancée pour soigner Rescue et payer des examens complémentaires. "J'espère qu'on pourra lui trouver une gentille famille", conclut le capitaine.

ch/www.ipreunion.com

 

   

Mots clés :

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !