26
Nov
  • 18:10-Saint-Denis : Travaux nocturnes au niveau de l'échangeur du stade de l'Est
  • 17:23-La perturbation tropicale se trouvait à 1485 km au nord-est de La Réunion ce mercredi à 16 heures, mais elle baisse en intensité
  • 15:39-Cour d'assises - Procès Fraumens : deux versions, une même tension
  • 15:11-Ce mercredi soir à Saint-Leu : Des mini-films amateurs projetés au Zinc
  • 15:10-Trophée des reines Odysséa : 1700 euros récoltés pour la première édition
  • 12:11-Sida : on dépiste au Petit Marché de Saint-Denis
  • 12:05-Aéroport Roland Garros : des passagers satisfaits à 91,3 %
  • 11:34-La dépression tropicale se trouvait à 1620 km de La Réunion à 10 heures, elle progresse à 22 km/h en direction des Mascareignes
  • 11:32-Débrayage des salariés de BioRéunion, ils demandent une "vraie politique sociale"
  • 11:00-Social : Un collectif manifeste à Saint-Denis pour demander la fin du monopole du RSI et de la CGSS

Le volcan est en éruption (actualisé à 12h45)

Toutes les images de la colère de la Fournaise

Les nuages et la brume qui couvraient le Piton de la Fournaise depuis tôt ce samedi matin 21 juin 2014, se sont dissipés. L'occasion pour Imaz Press Réunion de réaliser en hélicoptère les premières images de cette éruption. Rappelons que le volcan s'est réveillé à 1 heure 35 ce samedi. Le phénomène a lieu sur le flanc est-sud-est du cône central. Depuis 2 heures du matin, sur décision de la préfecture, l'accès à la partie haute de l'enclos est interdite au public, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier. Le poser d'hélicoptère dans la zone du volcan est interdit jusqu'à nouvel ordre. A la mi-journée, le trémor s'est calmé, mais l'activité se maintient, indique l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise.
Posté par IPR
Illustration : Volcan juin 2014
Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014 Illustration : Volcan juin 2014

Selon la reconnaissance effectuée par les volcanologues en début de matinée, deux coulées de lave s'échappent du cratère Maillard sur le flanc sud-sud-est du volcan. Le phénomène est visible depuis l'Anse des Cascades (Sainte-Rose) et sur le sentier menant au Piton de Bert (une heure et demie de marche).

A la mi-journée, ce samedi, les deux coulées observées ont atteint une longueur de près d'un kilomètre et demi. "Le trémor est relativement faible depuis ce matin, mais il se maintient", précise-t-on du côté de l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. Sur le terrain, les scientifiques ont pris des échantillons de lave et mesuré les émanations de gaz. Ces données ont désormais besoin d'être étudiées par les équipes de l'observatoire.

"Il y avait des signes précurseurs depuis 10 jours avec des variations plus ou moins fortes. Hier (vendredi – ndlr) l'augmentation de l'activité a été très franche" relate Nicolas Villeneuve, directeur de l'OVPF. "Les premières lueurs rouges sont apparues sur la caméra de surveillance de Piton de Bert (également appelé Piton Bois Vert - sud de l'enclos – ndlr) à 1 heure 35" poursuit le volcanologue.

Le phénomène est donc visible de l'Anse des Cascades (bord de mer de Sainte-Rose). Il est également possible d'assister au spectacle en empruntant, à partir de la Plaine des Sables, le sentier situé à proximité du cratère Chisny. Une heure et demie de marche est nécessaire. La préfecture recommande la plus grande prudence aux randonneurs et autres admirateurs de la Fournaise. "Il fait très froid et les prévisions météo ne sont pas très bonnes" prévient Nicolas Villeneuve.

L'éruption a pu être observée de près par Antoine. Ce pilote d’hélicoptère a vécu ce samedi sa première éruption du piton de La Fournaise : " c’est vraiment impressionnant, et ça restera un très grand souvenir pour moi. Ça restera dans ma mémoire. "

Emerveillé, l’homme a pu voir la lave descendre du sommet du cratère Dolomieu jusqu’à la partie du sud. Mais il a bien conscience du danger d’une éruption : " Il faut faire attention aux fumeroles de souffre. En l’air, ces fumées toxiques peuvent provoquer une extinction moteur. D’autant plus que la chaleur peut monter très haut et atteindre l’hélicoptère. "

D’ailleurs, la préfecture a publié un arrêté préfectoral interdisant à tout engin de se poser dans l’enclos. " C’est normal. La zone est dangereuse. Mais le spectacle est magnifique, je pense que les meilleures photos seront gravées dans mon cerveau, plutôt que sur mon mur Facebook ", assure le pilote.

La dernière éruption de la Fournaise date de décembre 2010. Elle avait duré quelques jours. Un phénomène qui n'avait aucune mesure avec la dernière grande éruption volcanique qui avait commencé le 2 avril 2007. Deux bouches éruptives s'éaient ouvertes au pied du rempart du Tremblet (Saint-Philippe). Déferlant à gros bouillons la lave avait ensuite très rapidement coupé la RN2 pour se jeter dans la mer. Le petit village du Tremblet avait été menacé et une évacuation avait même été envisagée. Cela n'avait finalement pas été nécessaire.

Cette éruption majeure avait par contre changé la configuration du Dolomieu, le cratère principal de la Fournaise. Conséquence des milliers de séismes qui l'avaient agité, son plancher s'est affaissé de plus de 300 mètres le vendredi 6 avril.

Au cours de cette éruption, la Fournaise avait déversé des milliers de m3 de lave (Voir les éruptions précédentes en images).

www.ipreunion.com

6 Commentaire(s)

Gigi, Posté
nous avons vécues la traversé de la route en 2007,nous étions en vacances, c'était génial la terre tremblait sous nos pieds, c'était gigantesque, grandiose
Cecile corre, Posté
A chaque eruption,les mêmes curieux se precipitent pour regarder le même spectacle,ils n'en ont pas marre?
Zili, Posté
Superbes photos. Merci à Vous trés grand moment qui me rappelle ma jeunesse. Une habitante de Bois Blanc qui vit actuellement en France
Cecile corre, Posté
Venir de si loin pour perdre la vie dans ce petit bout de paradis c'est infiniment triste.Je pleure ces morts avec vous.
Citoyen, Posté
Belles photos. Merci de nous faire vivre cela, nous qui ne pouvons pas être présents à ce moment magique
Marie, Posté
C'est magnifique. Superbes photos !