MENU

Tribune libre de Vie océane :

Nouvelles menaces sur la réserve marine par la remise en cause de son zonage


Posté par
Il est proposé par des associations impliquées dans la pratique du surf et soutenues par certains élus de modifier le zonage de la réserve marine. Dans un premier temps, la zone de protection renforcée allant des Brisants à Boucan Canot serait déclassée afin d'y autoriser la pêche aux requins bouledogues et tigres ainsi que la chasse sous-marine.
Il est proposé par des associations impliquées dans la pratique du surf et soutenues par certains élus de modifier le zonage de la réserve marine. Dans un premier temps, la zone de protection renforcée allant des Brisants à Boucan Canot serait déclassée afin d'y autoriser la pêche aux requins bouledogues et tigres ainsi que la chasse sous-marine.

Pêcher les bouledogues et les tigres dans les zones de protection renforcée pour protéger certaines activités nautiques est-elle nécessaire ?

À l’échelle des déplacements d’un requin, quelle différence y a-t-il entre tenter de le pêcher devant ou derrière la limite de la réserve ? Car si certains bouledogues sont fidèles à un même lieu, cela ne veut pas dire qu’ils ne franchissent pas les quelques centaines de mètres entre l’intérieur et l’extérieur de la réserve. Un requin bouledogue est capable de parcourir 50 km par jour.

Rappelons, que la pêche aux requins est autorisée sur plus de la moitié du périmètre de la réserve marine.

Des drumlines sont déjà disposées à la sortie du Port de Saint Gilles, en baie de Saint Paul, et d’autres engins de pêche sont déployés régulièrement dans cette zone notamment dans le cadre du programme Caprequins 2. Les appâts frais et gras actuellement utilisés attirent les requins à plusieurs centaines de mètres. Aussi, pourquoi ces pêches dites de régulation ne pourraient–elles pas pour être efficaces, se pratiquer en dehors des zones de protection renforcée ? D’ailleurs, depuis le début de l’année ce sont plus de 35 bouledogues et 30 tigres qui ont été prélevés sur l’ensemble du littoral ouest. Notons que ces pêches sont pratiquées sans observateurs indépendants et que l’on a, à ce jour, aucune donnée objective sur les prises accessoires.

Introduire la chasse sous-marine dans une zone de protection renforcée permettra- t-elle de sécuriser la zone ?
Un autre point de la demande, et ceci expliquant probablement cela, est de réintroduire la chasse sous-marine dans cette zone de protection renforcée pour occuper la colonne d’eau et faire fuir les requins ou pour jouer le rôle de sentinelles. Pour ce dernier rôle, les vigies ont été formées pour cela et sont sollicitées pour sécuriser la pratique du surf. Occuper la colonne d’eau, les plongeurs le font régulièrement. Quant à faire fuir les requins, rapportons à titre d’exemple ce chasseur sous–marin qui, il y a quelques jours, s’est vu manger le thon qu’il avait capturé par un bouledogue sans parvenir à l’en dissuader. Les observations sont nombreuses pour confirmer que la pratique de la chasse sous-marine est bien attractive pour le requin. Un poisson fléché se débat et saigne pendant plusieurs minutes : c’est un excellent appât.

Pendant que les chasseurs sous-marins s’approprieront le milieu, d’autres occupants disparaîtront. Combien de temps les mérous de La Tour de Boucan survivront-ils ? Il a fallu près de 10 ans pour voir ces animaux fréquenter à nouveau ce site et montrer un petit début d’effet réserve tant nécessaire à la restauration des équilibres du milieu.

Ouvrir la chasse sous-marine dans les zones de protection renforcée, c’est anéantir ce travail de fond sans améliorer la sécurité des pratiques nautiques.

La demande ne s’arrête pas à la zone de Boucan Canot aux Roches Noires car déjà est évoqué le spot de Trois Bassins puis ce sera sans nul doute le spot de Saint Leu …

Les zones sanctuaires sont-elles des zones attractives pour les requins ?

Les zones sanctuaires sont également pointées du doigt et il est demandé que seules les parties côté lagon persistent. En effet, ces espaces qui ne représentent que 5% du périmètre de la réserve sont considérés comme des zones d’appâtage pour les requins. Bien que leur biomasse soient supérieure à celle des autres zones de la réserve, les études menées n’ont pas permis de montrer que ces sanctuaires étaient fréquentés par des requins bouledogues ou tigres, qu’ils soient juvéniles ou adultes. En revanche, le rôle des sanctuaires est crucial pour permettre la restauration des peuplements du récif en servant de pépinière à condition de maintenir la continuité écologique entre l’intérieur et l’extérieur de la barrière corallienne.

La réserve naturelle marine : un outil de gestion pour construire l’avenir

Si on accédait à cette demande de modification des zonages, que resterait-il de la Réserve Naturelle Marine ? Ce serait un retour en arrière inédit et sans avoir pour autant apporté une solution durable à la problématique " requins ".

La réserve naturelle marine a pour vocation de gérer les différents usages de façon équilibrée dans une perspective de préservation et de restauration de l’écosystème corallien. Des solutions existent pour concilier activités nautiques sécurisées et préservation de l’environnement : des filets opérationnels, des vigies, des caméras sous-marines ou tout autre système innovant…

N’oublions pas que dans un contexte de changement climatique, la vitalité de la barrière corallienne joue un rôle important pour préserver le littoral et limiter son érosion. Rappelons enfin, que le récif corallien est une ressource pour l’économie réunionnaise car il rapporterait au moins 45 millions d’euros par an à La Réunion selon l’IFRECOR (Initiative Française pour les Récifs Coralliens, juillet 2016). Ne privez pas les réunionnais de cet outil qu’est la Réserve Marine de La Réunion et maintenez-là opérationnelle !

Vie Océane

   

6 Commentaire(s)

Alex, Posté
A Kaiinoa : C'est dommage ...ton commentaire n'est pas correcte..il y a pas d’échelle de temps...du coup oui !! il y a eu plus d'attaques avant ^^. Sinon, en 2007 il s'est passé plein de choses...Steve Jobs, patron d'Apple, présente le premier iPhone: attaques avt ? attaque après CQFD...Election au second tour de Nicolas Sarkozy au poste de président de la République Française, avec 53 % des suffrages exprimés....Attaque avant attaque après...?? humm étrange..interdiction de fumer dans les bars aussi...arrrf mince je suis perdu. Dites moi...une fois ouverte ? on enlève les filets et tout.. ? et je peux retourner surfer immédiatement ? Car du coup il y aura bien plus de pécheurs apnéistes / jours que de plongeurs...humm occuper la colonne d'eau...en plus les chasseurs c'est des "vrais"...ils sortent quand il y a de la houle, eux...Le raisonnement façon "Trump" est-il une maladie mondiale. #whereismybrain .
Kaiinoa888, Posté
@3J'ai juste posé une question! Il me semble que la vérité blesse!!! Pour faire un aussi long hors sujet!
Une chose est sure, la mer tu la connais pas et tu la connaitra jamais, rassure toi je t'ai pas attendu pour la connaitre, j'ai pas eu besoin de prendre l'avion, j'y suis né dedans😊
Kaiinoa888, Posté
@3 voila une réponse qui vient d'un scientifique, qui ne s'assume pas! Au moin c'est clair! Je ne réponds pas à la question et je pose une question hors sujet!
Et j"embrouille par le biais de subterfuges les lecteurs! Pas mal, mais plus personne n'est dupe!
MA QUESTION EST SIMPLE ET DE PLUS SCIENTIFIQUE!
Il a même pas été fait un état des lieux avant la mise en place de cette réserve, propos tenu par des "experts" de la réserve enregistré sur disque dur lors d'interventions télivisés!
Quand le sage montre la lune,....😊
Alex, Posté
A Kaiinoa : C'est dommage ...ton commentaire n'est pas correcte..il y a pas d’échelle de temps...du coup oui !! il y a eu plus d'attaques avant ^^. Sinon, en 2007 il s'est passé plein de choses...Steve Jobs, patron d'Apple, présente le premier iPhone: attaques avt ? attaque après CQFD...Election au second tour de Nicolas Sarkozy au poste de président de la République Française, avec 53 % des suffrages exprimés....Attaque avant attaque après...?? humm étrange..interdiction de fumer dans les bars aussi...arrrf mince je suis perdu. Dites moi...une fois ouverte ? on enlève les filets et tout.. ? et je peux retourner surfer immédiatement ? Car du coup il y aura bien plus de pécheurs apnéistes / jours que de plongeurs...humm occuper la colonne d'eau...en plus les chasseurs c'est des "vrais"...ils sortent quand il y a de la houle, eux...Le raisonnement façon "Trump" est-il une maladie mondiale. #whereismybrain .
Clôture sonique, Posté
Les attaques de requins sont un problème récurrent. Je propose une méthode et un ensemble d’appareils complémentaires qui permettront de renforcer considérablement la sécurité des activités de loisirs aquatiques.

Permettez-moi de me présenter, je travaille depuis 24 ans dans le domaine de la construction d’instruments. Mes fonctions d’ingénieur consistent à analyser le besoin, exploiter les connaissances scientifiques et réaliser ou faire réaliser, en mécanique, électronique et informatique un appareil achevé.

Ce projet de « clôture » sonique utilise une nouvelle approche qui repose l’utilisation de l'instinct des requins et devrait permettre de créer de vastes zones ou ils s’excluraient eux même. L’ensemble s’apparente aux clôtures électriques installées dans les champs, où les bêtes après quelques décharges évitent soigneusement le fil conducteur. L’ensemble est écologique, non létal il respecte l'écosystème et n’a pas d’impact environnemental.

Une description détaillée du projet est accessible à:
http://francoisrigaud.free.fr/condi-avers.html

Le seul impact sur la nature du système serait le déplacement des requins bouledogue et tigre, de longueur supérieure à 1,5 m, dans des zones où il n'existe aucune activité humaine.

Certain du niveau de sécurité que le dispositif pourrait offrir, le bénéfice serait l'absence d'accidents et donc
- la fin des polémiques conflictuelles et médiatisées
- la reprise d'une fréquentation touristique normale.
- une garantie de pérennité pour la réserve marine

La réserve marine considère-t-elle le dispositif répulsif,

- qui utilise une bande de fréquence autour de 1 à 2 KHz (audio)
- de faible puissance sonore, très inférieure à celle des activités humaines (route, navire)
- d'émission discontinue de l'ordre de 5 secondes toutes les 5 minutes
- déployé à moins de 300 mètres du rivage dans des zones de loisirs nautiques

comme suffisamment acceptable pour être installé dans la zone protégée de la réserve?

Je souhaite aussi que l'association Vie Océane fournisse un avis sur mon dispositif.

Merci
Bien cordialement
François
cloturesonique@mailoo.org
Kaiinoa888, Posté
Question!
Combien de morts et d'attaques sur nos plages avant la mise en place de la réserve marine?
Combien de morts et d'attaques sur nos plages après la mise en place de la réserve ?
CQFD! Fermé le ban!