MENU

VIDEO - Le budget primitif de 2017 sera présenté ce samedi, en conseil municipal :

Saint-Denis: "Les taux d'imposition n'augmenteront pas l'année prochaine"


Posté par
Le budget primitif de la commune de Saint-Denis sera présenté demain, samedi 17 décembre 2016, en conseil municipal. Elément marquant de ce budjet, selon le maire Gilbert Annette: "les taux d'imposition n'augmenteront pas l'année prochaine.
Le budget primitif de la commune de Saint-Denis sera présenté demain, samedi 17 décembre 2016, en conseil municipal. Elément marquant de ce budjet, selon le maire Gilbert Annette: "les taux d'imposition n'augmenteront pas l'année prochaine.

Au total, le budget primitif 2017 atteint 317 millions d'euros, dont 213 millions alloués au fonctionnement et 102 millions aux investissements. Si les taux d'imposition n'augmentent pas alors que, dans le même temps, les dotations de l'Etat diminuent (-1,6 million par rapport à 2016) et que l'investissement se maintient, c'est parce que la ville a fait des efforts pour diminuer son budget de fonctionnement, argue le maire.

"Sur trois ans, les dotations de l'Etat ont baissé d'environ 9 millions d'euros, mais j'ai pris la décision de ne pas contester ces baisses parce que j'estime qu'il faut participer à l'effort national, dans un contexte économique difficile, justifie Gilbert Annette. Il aurait été facile de dire, les dotations baissent, pour compenser, on augmente les impôts ou on investit moins, mais nous, nous avons choisi de nous adapter en luttant contre les gaspillages".

Ainsi, les dépenses réelles de fonctionnement de la ville devraient diminuer de 5 millions d'euros par rapport à 2016, soit une baisse de 3%. "Pour permettre cette diminution, il n'était pourtant pas question de diminuer les subventions aux associations, les aides au CCAS ou à la caisse écoles, qui représentent au total 32,5 millions d'euros, soit un peu plus de 100 000 euros supplémentaires par rapport à 2016. Les postes et les salaires des agents n'ont pas non plus été impactés, assure Gilbert Annette.

Finies les voitures de fonction

Parmi les dépenses de fonctionnement qui ont été rabotées, celles liées aux véhicules de fonction par exemple. "Ils ont été supprimés pour 130 des cadres de la mairie ainsi que pour les 30 élus", illustre Gilbert Annette.

 

Côté investissement, la ville a listé les principales opérations en cours, ainsi que les budgets qui leurs sont alloués. Ainsi, le plan de rénovation urbaine des Camélias, qui se poursuit, bénéficiera de 4,8 millions d'euros en 2017, alors que 1,8 million sont investis dans le projet PRU-NEL , qui va concerner la rénovation de la zone allant de la limite de l’espace océan jusqu’à Sainte-Clotilde.

2,5 millions d'euros seront également investis dans l'aquisition de matériel informatique, notamment pour assurer "le passage à l'école numérique d'ici 2020", justifie le maire.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !