MENU

Les missions locales et la préfecture s'allient pour la sécurité routière :

Une convention pour sensibiliser les jeunes aux dangers de la route


Posté par
Mercredi 13 juillet 2016 à 15 heures, la préfecture et l'association régionale des Missions locales de La Réunion ont signé une convention de partenariat. L'objectif est d'intégrer un volet sécurité routière à la formation "garantie jeunes" déjà proposée par les Missions locales. A l'occasion de la signature de cette convention, Dominique Sorain a dressé le bilan des accidents du premier semestre de l'année 2016. Des chiffres "positifs mais fragiles" selon le préfet.
Mercredi 13 juillet 2016 à 15 heures, la préfecture et l'association régionale des Missions locales de La Réunion ont signé une convention de partenariat. L'objectif est d'intégrer un volet sécurité routière à la formation "garantie jeunes" déjà proposée par les Missions locales. A l'occasion de la signature de cette convention, Dominique Sorain a dressé le bilan des accidents du premier semestre de l'année 2016. Des chiffres "positifs mais fragiles" selon le préfet.

Le bilan de ces six premiers mois semble encourageant si on le compare aux chiffres de l’an passé : baisse de 26% de la mortalité routière (24 tués sur nos route en un semestre), diminution des retraits ou suspensions de permis (22 de moins qu’en 2015).
Pour Dominique Sorain il faut “confronter les jeunes à la réalité”. C'est pourquoi les Missions locales qui accueillent près de 50 000 personnes par an âgés de 18 à 25 ans, ont été impliquées, puisqu'il s'agirait d'un "vecteur essentiel en matière de sécurité routière" selon le préfet.

"La route ne tue pas, c’est le (mauvais) comportement" insiste Gilbert Ricquebourg coordinateur de la sécurité routière. Car même si les chiffres sont bons (150 blessés de moins qu’en 2015), tous s’accordent à dire qu’il reste du pain sur la planche. Notamment en matière d’alcool et de vitesse, les deux points noirs du bilan avec près de 6 000 personnes de plus "flashées" par les radars fixes.

"Il est devenu urgent qu’on s’y mette tous" tranche Jacques Lowinsky, vice-président de l’association des Missions locales de La Réunion (AMLR). Dans cette dynamique, l’association s’engage à incorporer une séquence sensibilisation à la sécurité routière dans la formation “garantie jeunes”. Plus de 2000 jeunes de 18 à 25 ans ont intégré la formation l’an passé.

"Le permis citoyen" est un dispositif auquel Leila a participé. Dans les faits, la Mission locale finance le permis de conduire d’un(e) jeune en échange d’actions citoyennes d’au moins 70 heures. Dans le cas de Leila, elle est allée à la rencontre de lycéens pour tenter de les sensibiliser aux risques de l’alcool au volant. Un franc succès selon la jeune femme, "ils étaient intéressés, parce qu’on parlait leur langage à eux".

Le prochain événement prévention est prévu le 6 octobre 2016 à Sainte-Marie avec plusieurs ateliers pour se sensibiliser aux risques sans risquer de s’ennuyer.

Retrouvez les interviews du préfet Dominique Sorain et de Leila juste ici :

Morgane Tomas pour www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !