MENU

Le comité directeur a été reconduit dans sa quasi totalité :

Jean-Luc Arassus réélu président de la Fédération française de surf


Posté par
Président sortant, Jean-Luc Arassus a été réélu à l'unanimité ce dimanche matin à Bordeaux, à l'issue de l'Assemblée générale élective de la Fédération Française de Surf. Le comité directeur sortant a reçu un véritable plébiscite puisqu'il est reconduit dans sa quasi totalité.
Président sortant, Jean-Luc Arassus a été réélu à l'unanimité ce dimanche matin à Bordeaux, à l'issue de l'Assemblée générale élective de la Fédération Française de Surf. Le comité directeur sortant a reçu un véritable plébiscite puisqu'il est reconduit dans sa quasi totalité.

Président de la Fédération depuis 2005, Jean-Luc Arassus a été reconduit dans ses fonctions par l’Assemblée générale de la FFS ce dimanche 4 décembre à Bordeaux.
Le vote des présidents de clubs a également conforté le comité directeur sortant. Seuls trois nouveaux entrants viennent remplacer trois élus qui ne se représentaient pas. Constitué de 14 personnes, dont 6 femmes (43%), le comité directeur est représentatif du surf français de régions avec des représentants de Nouvelle-Aquitaine, des Pays de Loire, de Bretagne, de Guadeloupe et de La Réunion.
Jacques Fagalde, ancien président de la Fédération et doyen de l’assemblée, a eu le privilège de présenter les résultats à l’assemblée.


- Jean-Luc Arassus : "On est passé dans une autre dimension" -

Nouvellement élu, Jean-Luc Arassus a tenu à remercier l’assemblée générale pour la confiance accordée au comité directeur. Verbatim.
"Ce mandat va être lourd en termes de conséquences. Nous avons un nouveau positionnement. Il ne faut pas se rater. Nos projets économiques, citoyens, sociétaux, et sportifs, devront répondre aux exigences des clubs et de nos partenaires institutionnels. On est passé dans une autre dimension.
Le Ministre des sports nous accorde des ressources humaines et en moyens financiers supplémentaires pour l’olympiade qui s’ouvre. En plus de notre positionnement sur le très haut niveau avec l’entrée au programme olympique, nous avons un autre dossier très fort qui est le sociétal ; et je pense particulièrement au Handi Surf pour ses actions quant à l’inclusion du handicap dans nos clubs.
Nous allons aussi travailler sur la défense de la liberté d’accès et de pratique du surf sur le littoral. Le surf est responsable, citoyen, il sauve des vies. C’est un sport éco-citoyen.
Nous travaillerons également sur l’aide à tous les clubs, nous avons commencé avec une assistance juridique pour aider tout le monde. Nous allons aussi nous pencher sur le travail de la formation pour renforcer nos compétences dans l’encadrement. Enfin, nous devons consolider notre investissement dans les relations internationales. Notre soutien à la candidature de Paris, notre implication dans la gouvernance de la Fédération internationale seront des point forts de ce prochain mandat. Partager l’héritage des championnats du monde de 2017, en mai prochain à Biarritz, devrait nous amener sur une dynamique nationale forte. J’essayerai d’être à la hauteur de la confiance que vous venez d’exprimer."


Le comité directeur élu pour l’olympiade 2016-2020 :


Pauline Ado (sportif)
Jean-Luc Arassus (président)
Romain Bergheaud
Pascal Bernadet (vice-président)
Robert Boulanger (trésorier)
Charles Bride (secrétaire général)
Hassan El Houlali (collège sociétal)
Isabelle Froidefond (collège écoles)
Aurélie Kieffer
Jacques Lajuncomme
Sophie Pola (vice-président)
Jean-Marc St Geours (vice-président)
Christa Véteau
Aurélie Villerot (médecin)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !