MENU

TCO :

Cet été, une approche originale pour la prévention des asticots


Posté par
Les médiateurs de l'environnement du TCO vont régulièrement à la rencontre des usagers pour les informer et les sensibiliser à la gestion des déchets. Nous publions ci-après le communiqué du TCO
Les médiateurs de l'environnement du TCO vont régulièrement à la rencontre des usagers pour les informer et les sensibiliser à la gestion des déchets. Nous publions ci-après le communiqué du TCO

"Les médiateurs de l’environnement du TCO vont régulièrement à la rencontre des usagers pour les informer et les sensibiliser à la gestion des déchets. Porte-à-porte, stands évènementiels, manifestations grand public, interventions en milieu scolaire ou associatif, camion info ou encore Trokali Mobile dans les quartiers... autant de dispositifs pour privilégier la communication de proximité avec les usagers. De nombreuses thématiques y sont abordées suivant les publics, les besoins et l’actualité.

Plus particulièrement en cette période d’été austral, les médiateurs de l’environnement innovent en proposant une approche décalée pour sensibiliser les habitants à la prévention des asticots. Sur le terrain, ils se mettent en scène, jusqu’à sortir de leur rôle habituel pour jouer le rôle d’usagers. Humour et parodie sont les ingrédients choisis pour interpeller les usagers d’une façon originale.

Le ton est à la fois informatif et ludique. Les médiateurs retranscrivent des scènes de vie quotidienne de leur mission auprès de la population. Avec leur expérience de terrain, leur sens de l’écoute et de l’observation, ils créent eux-mêmes des saynètes qui accrochent l’attention et permettent aux spectateurs de prendre du recul sur la situation. Les usagers peuvent s’identifier aux personnages et les messages, moins formalisés, cheminent dans leur esprit...

Pour l’heure, pas de conclusion hâtive mais des retours d’expérience prometteurs, de l’affirmation même des usagers touchés. C’est inhabituel, voire parfois surprenant pour le public... Celui-ci se montre attentif et participe même parfois aux saynètes, en interférant dans les dialogues lorsque les médiateurs jouent incognito...

La parodie est visiblement une forme de sensibilisation qui plaît à La Réunion où presque tout est prétexte au " moucatage ". En témoignent les usagers qui ont pu apprécier cette approche des médiateurs à l’occasion d’événements tels que l’inauguration de la déchèterie de La chaloupe, les pique-niques " zéro déchet " dans l’Ouest, les villages d’arrivée du Trail du Grand Ouest au Maïdo et au Plate, les week-ends en famille à la Grotte des premiers arrivants à Saint-Paul ou encore sur la plage de l’Ermitage.

Préparé ou totalement improvisé par les médiateurs de l’environnement, voilà un moyen original de sensibilisation plein de perspectives ! Certains usagers, agréablement surpris et sensibilisés, en redemandent même... Ce genre d’opération est amené à se développer dans l’Ouest sur des thèmes déclinés autour de l’environnement.

À noter :

Un prochain rendez-vous est d’ores et déjà fixé. Les médiateurs participeront à la réunion publique du 16 février prochain qui présentera aux habitants du secteur de la Rivière des Galets au Port, le projet " Il fait bon vivre dans mon quartier " ...
Page 1/2

Trucs et astuces pour une poubelle plus propre

Une information, une inquiétude, un conseil ?

Les usagers peuvent se renseigner auprès des opératrices du Numéro Vert 0 800 605 605 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou encore demander le passage des médiateurs de l’environnement à leur domicile.

Cette requête peut également se faire sur le site www.tco.re en remplissant le formulaire de contact en ligne.

Selon les besoins spécifiques des usagers, les médiateurs prodiguent conseils personnalisés et diverses astuces pour mieux gérer les déchets du foyer.
Les médiateurs peuvent également intervenir avec leur kit de " Lékip mètprop ". Le principe est de faire des démonstrations aux usagers, des trucs et astuces leur permettant notamment de lutter contre les conséquences de déchets décomposés. L’utilisation de produits naturels est privilégiée.

L’usager est invité à adopter régulièrement ces nouveaux gestes utiles pour une meilleure gestion de ses déchets, comme la réduction à la source, le réemploi, le tri, le compostage, l’entretien des poubelles, respect du calendrier de collecte, etc.

Astiquer ou asticots ?

De la cuisine au bac poubelle à présenter à la collecte, de simples gestes peuvent être adoptés pour limiter les désagréments dus à la putréfaction des déchets alimentaires.

Les odeurs émanant des poubelles sont dues à la dégradation des déchets périssables qui génère des " jus " (appelés " lixiviat ").
Les asticots sont des larves de mouches. Ils vivent dans des matières dont ils
peuvent se nourrir, comme des fruits ou de la viande en décomposition, des déchets, de l’engrais, ... Ils sont ainsi certains d’avoir suffisamment de nourriture et se développent rapidement. Bien que pouvant être désagréable pour l’Homme, c’est un phénomène naturel ! Les asticots prolifèrent davantage en été austral avec la chaleur. Nous pouvons contenir cela si nous empêchons les mouches de pondre.

Des aliments à l’air libre sur la table à manger ou dans la cuisine attirent les bestioles. C’est pourquoi, il convient d’éviter de les attirer et de les exterminer à la source, en privilégiant des solutions naturelles (les produits chimiques étant aussi dangereux pour l’Homme que pour l’environnement).
Agir en amont, avec des réflexes simples, permet de limiter les désagréments :

▪ Composter
▪ Éviter le gaspillage alimentaire
▪ Couvrir systématiquement les aliments ou les conserver au réfrigérateur pour éviter de les exposer à l’air libre
▪ Donner les restes alimentaires aux animaux
▪ Disposer de la lavande dans la poubelle ou du bicarbonate de sodium avec un coton imbibé de quelques gouttes d’huiles essentielles
▪ Bien vider les contenants de leur liquide avant de les jeter
▪ Isoler les restes alimentaires dans des papillotes en papier journal ou essuie-tout
▪ Mettre les aliments périssables et les déchets malodorants dans des sacs fermés hermétiquement
▪ Congeler les déchets périssables et les sortir la veille de la collecte du bac à ordures ménagères
▪ Nettoyer fréquemment et régulièrement les bacs poubelles
▪ Vider la poubelle de cuisine tous les jours
▪ Placer le bac à ordures ménagères à l’abri du soleil autant que possible
▪ Respecter les jours de présentation de vos bacs à la collecte selon le calendrier et les sortir la veille au soir du jour de collecte (ou avant 4h30 du matin le jour-même)

Les calendriers de collecte des déchets 2017 sont distribués dans les boîtes aux lettres du Territoire de la Côte Ouest depuis janvier.
Ils sont également accessibles en ligne sur le site internet www.tco.re depuis ce lundi 30 janvier"

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !