MENU

Son avocat dénonce une expulsion illégale, déloyale et indigne :

Pas de procès en appel pour Papa Sané...il a été expulsé !


Posté par
Le procès en appel de Papa Sané, surnommé le Gourou de Saint-Louis, devait se tenir ce jeudi 4 août 2016 à la Cour d'appel de Saint-Denis. Mais il a du être renvoyé en janvier puisque Papa Sané a été expulsé sur décision préfectorale. L'homme avait été condamné à 16 mois de prison dont 8 avec sursis par tribunal correctionnel de Saint-Pierre le 2 juin 2016. Cette condamnation était assortie d'une interdiction de vivre à La Réunion pendant 3 ans.
Le procès en appel de Papa Sané, surnommé le Gourou de Saint-Louis, devait se tenir ce jeudi 4 août 2016 à la Cour d'appel de Saint-Denis. Mais il a du être renvoyé en janvier puisque Papa Sané a été expulsé sur décision préfectorale. L'homme avait été condamné à 16 mois de prison dont 8 avec sursis par tribunal correctionnel de Saint-Pierre le 2 juin 2016. Cette condamnation était assortie d'une interdiction de vivre à La Réunion pendant 3 ans.

Placé en détention provisoire depuis le mois de décembre 2015, Papa Sané était retourné en prison après son procès, début juin. La condamnation du tribunal correctionnel prévoyait que, dès sa sortie, l'homme quitte immédiatement La Réunion pour une durée de trois ans. Avec les réductions de peine, l’homme a été libéré mercredi. C'est alors que les forces de l'ordre sont venues "le cueillir", au centre de détention de Saint-Pierre, pour reprendre les termes de son avocat, Maitre Ali Mihidoiri, qui accordait ce matin une interview à Radio Freedom.

Plus de trace de Papa Sané, débarqué à Paris

Selon l'avocat, son client aurait été embarqué dans un avion à destination du Sénégal, avec une escale à Paris. Mais pour l'heure, il ignore où se trouve son client. Papa Sané n'aurait pas été autorisé à communiquer pendant son trajet entre la maison d'arrêt et l'aéroport de La Réunion, et n'a pu passer qu'un coup de téléphone à son avocat à Paris. Depuis, plus rien.

Maitre Mihidori a expliqué, au micro de Freedom, avoir effectué des démarches pour demander le retour de son client, jugeant cet éloignement "illégal", "indigne" et "déloyal". Ce jeudi, il a sollicité un renvoi du procès en appel, pour que son client puisse assister à son audience. Sur Réunion Première, cette expulsion rapide est due, en partie, à une erreur judiciaire.

Pour rappel, Papa Sané - ainsi que sa femme condamnée à 6 mois de prison avec sursis - était jugé pour "abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation d'une personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l'exercice de pressions graves ou réitérées ou de techniques propres à altérer son jugement".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !